NUMERO 417 - 28 FEVRIER 2019

6,64 €

Conduire la civilisation matérialiste vers les cieux obscurs de Babel.

 [Voir le descriptif ci-dessous.]

L’endettement des nations répond à une stratégie perfide de la part des banquiers apatrides. La crise qu’ils préparent et qu’ils souhaitent s’accompagne d’un délitement des mœurs dans des proportions inimaginables.

Que ce soit Edmond de Rothschild s’exprimant en juillet 1970, ou René David James de Rothschild s’exprimant le 22 mars 2009, il y a la même référence à un plan conçu il y a plus d’un siècle et dont le contenu a effrayé le prix Nobel russe Alexandre Soljenitsyne lorsqu'il l'a découvert.

Grâce au Banquier anonyme, nous avons eu connaissance d’une réunion très particulière qui s’est déroulée à la fin de l’année 2018 et qui éclaire lumineusement l’ensemble de l’actualité de ces quelques dernières semaines. Tout se déroule exactement comme cette source providentielle l’avait détaillé. En même temps, nous prenons toute la mesure de la grande farce de la bataille commerciale entre Pékin et Washington.

Dans ce numéro, nous démontrerons qu’il existe un calendrier monétaire sous haute surveillance. Le changement de décor actuel, coordonné entre la banque centrale américaine, la banque populaire de Chine et la banque centrale européenne, envoie un message à chacun d’entre nous. De même, la communication de la BCE à propos de la solidité des banques européennes est également à décrypter dans ce concert de manipulations de haute volée pour la spoliation du plus grand nombre…