LA HAUTE BANQUE IMPOSE SES VALETS A LA FRANCE

4,74 €

De beaux esprits s'empresseront de prétendre que la Constitution Européenne aurait mis de l'huile dans les rouages... mais c'est bien mal connaître le fonctionnement des 'hautes instances' européennes qui ne sont que la chambre d'enregistrement des souhaits formulés par de puissants lobbies qui se rient des Traités. Les 'think tank' anglo-saxons, sponsorisés par les plus grandes multinationales, ont des relais puissants dans la presse et auprès de la plupart des grands 'networks' pour faire passer 'leur' message.

Quantity

Paiements 100% sécurisés

Ces considération expliquent pourquoi ces relais sont pour l’heure très favorables à un groupe de personnages affichés comme néo-conservateurs européens…


Dans la précédente étude sur le référendum français du 29 mai 2005, LIESI a montré comment M. Jacques Chirac avait été « sanctionné » par cette « puissance invisible » qui veut faire croire à son inexistence et au fonctionnement de la sempiternelle « loi du hasard ». Un hasard qui, au moins depuis le 11 septembre 2001, finit par donner la migraine aux rationalistes des temps modernes. Pourquoi donc nier l’existence d’un complot ? Rejeter les preuves accumulées par l’équipe de Mgr Jouin [Revue Internationale des Sociétés Secrètes] et complétées par d’autres auteurs est pure folie. Plus, cela traduit une perversion de l’intelligence. L’enchaînement des événements deviendrait si logique et « compréhensible » si l’on reconnaissait l’action de ce qu’il convient d’appeler un Pouvoir occulte sur le cours de l’Histoire.

 

C’est ainsi que, sur la question du référendum et de ses suites pour la France, le retour de M. Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur ne peut pas avoir d’autre explication ! M. Chirac n’a pas choisi son pire ennemi : « on » le lui a imposé.

 



TABLE DES MATIÈRES

 


- Punition de la présidence française

- Tony Blair, la marionnette des Rockefeller pilote le torpillage de l’Europe

- La Rockefeller Connection impose ses « valets » à la France

France : vers des élections anticipées ?

 

Format A4 – 40 pages