Enter your email to signup for our newsletter

Le monde de l’entreprise après crise : le flicage des employés

Publié le : 14/05/2019 09:49:29
Catégories : Default

Le monde de l’entreprise après crise : le flicage des employés

Nous entrons dans une période où les barrières morales sont abattues. Le combat engagé contre les fondamentaux de la civilisation chrétienne parvient à un moment charnière où nous pourrons basculer dans un processus qui échappe encore à beaucoup de nos contemporains. On s’en prend, comme chacun peut le constater, désormais aux symboles du christianisme et surtout du catholicisme, en détruisant les églises, en saccageant les cimetières, etc.

Durant toute la période qui a suivi la révolution française jusqu’à aujourd’hui, ce combat contre le catholicisme a été mené par les loges maçonniques de manière discrète, puis désormais d’une manière de plus en plus ouverte et toujours au nom des fameux droits de l’homme. Les révolutionnaires sont des menteurs à l’image du Prince qu’ils suivent et qu’ils appellent le Grand Architecte. Il est menteur et homicide depuis le début nous dit la sainte Écriture.

La mise sur orbite des grandes multinationales (ou grandes firmes) des serviteurs de Mammon traduit, dans le monde du travail, le nouveau rapport de force qui s’esquisse entre les maîtres et les esclaves. Nous allons assister, dans les prochains mois, au déchirement du voile par lequel le système antichrétien cherchait à séduire une foule d’apostats pour les amener à soutenir un système style Amazon dans le monde de l’entreprise, au nom toujours… des droits de l’homme.

Le monde qui s’impose sous nos yeux n’a strictement rien à faire des droits de l’homme. Nous allons assister à une destruction rapide des valeurs humanitaires basiques, « romantiques » ou classiques.

L’un des exemples nous est justement présenté par Amazon, un nouveau modèle de gestion du travail illustrant assez bien le monde de l’entreprise du nouvel ordre mondial qui se façonne désormais avec célérité sous nos yeux.

 

La firme Amazon (le géant du e-commerce) met en avant la technologie employée par les grandes firmes de l’Oligarchie pour organiser le monde du travail de demain.

 

Les employés d’Amazon subissent une cadence de travail pour préparer et expédier les colis. C’est l’argent qui compte avant tout et pour assurer d’avoir des employés conformes aux exigences de la direction, on suit de près le « taux de productivité de chaque employé ».

On parle d’algorithme de pistage ! Ils vont décrypter l’activité de chaque employé et il n’y a pas d’état d’âme : mauvais rendement = viré.

Les gens sont virés « automatiquement » grâce à une procédure « automatique ». Magnifique, n’est-ce pas, le rapport humain ?

C’est le monde merveilleux qui s’annonce pour le monde d’après crise.

[Cet article peut aussi être consulté sur  https://liesidotorg.wordpress.com/]